Le choix de peindre, Vincent Van Gogh

21Mai

documentaire - culture

A l'automne 1878, Vincent Van Gogh part évangéliser les mineurs les plus démunis qui vivent dans le Borinage, en Belgique. Pendant deux ans, c'est au coeur de la misère et dans les entrailles de la terre qu'il décide de son destin : devenir peintre. Un choix de vie qui transformera à jamais son histoire. Le monde de la peinture n'est pas une découverte pour lui : il en connaît les rouages depuis sa plus tendre enfance. Mais alors qu'il pensait s'en détourner en s'engageant comme pasteur parmi les pauvres, il redécouvre sa vocation. Sa quête spirituelle de pasteur errant lui donne les clefs de ses choix : il dessinera les pauvres et la nature.

 

Critique : Ce documentaire s'impose en préambule à ceux qui se rendraient à Mons, visiter l'exposition consacrée aux débuts de Van Gogh (1). Le film éclaire avec un tact sans pathos ces années sombres durant lesquelles celui qui n'est encore qu'un pasteur en devenir souhaite évangéliser une communauté de mineurs, digne du Germinal de Zola. Constamment tiraillé entre ses prêches dans « un village qui sent l'abandon, le silence et la mort parce que la vie se passe en sous-sol » et la peinture, la littérature, auxquels il réfléchit dans un extrême dénuement, Vincent écrit à son frère Théo son coup de grisou : « J'ai un foyer en moi auquel personne ne vient se réchauffer. » Il résoudra ses dilemmes d'une belle formule : « L'art, c'est l'homme ajouté à la nature. » Destitué de ses fonctions pastorales au bout de six mois, Van Gogh dessine en possédé : « Cette lutte d'apparence terrible n'est autre chose qu'un travail d'enfantement. La douleur d'abord, la joie ensuite. » De la sublimation des gueules noires à la quête des lumières du Midi, Van Gogh lutte contre ses propres ténèbres : « Et maintenant, je suis en route », dit-il depuis son Borinage, dans le Hainaut. A nous de le suivre. — Bernard Mérigaud   (1) Lire Télérama de la semaine dernière, page 39.

 

Diffusion : Le 21 Mai 2017 à 18:00

 

Replay : Disponible prochainement ...

 

Commentaires